Comment faire un pitch ?

Comment faire un pitch ?

Le pitch. Ce fameux discours, qui doit être clair et percutant dans un temps imparti. Utilisé pour présenter une opinion, un produit, un service ou tout simplement son entreprise, il doit être soigneusement préparé afin de convaincre et persuader un auditoire. Alors, comment faire un pitch ?

Je vous laisse découvrir…

1. Qu'est-ce qu'un pitch ?

C’est un discours, synthétisé, qui vise à convaincre tout un auditoire, sur un sujet précis. Il est décomposé en plusieurs parties.

Le marketing mix et la communication

2. Connaître sa cible

Tout d’abord, avant de commencer à rédiger votre pitch, il est important de connaître sa cible, c’est-à-dire à qui nous allons nous adresser. Est-ce un grand public ? Une petite assemblée ? Les auditeurs connaissent-ils le sujet en détails ? Sont-ils des experts dans ce domaine ? C’est après avoir analysé sa cible que nous pouvons passer à l’élaboration du pitch. En connaissant sa cible, nous allons aussi pouvoir choisir le langage spécifique que nous allons utiliser : soutenu, courant ou plutôt familier (ce qui est très rare).

Connaître la cible va vous permettre de créer votre pitch afin de s’adapter à cette dernière et de paraître plus charismatique.

Faire un pitch en connaissant sa cible

3. Faire un brainstorming

Ensuite, vous pouvez réaliser un brainstorming. Qu’est-ce qu’un brainstorming ? C’est une technique qui vise à trouver de multiples idées autour d’un sujet commun. Ici, vous allez écrire tout ce qui vous passe par la tête en lien avec votre discours. Le but est de convaincre ayant le plus arguments possibles.

L ‘impact des mots est essentiel, il faut toujours prendre en compte la construction d’explications et d’arguments.

Informez-vous en effectuant des recherches sur le sujet de votre pitch. 📣

Faire le brainstorming de son pitch

4. Classer ses idées

Vous pouvez accompagner ce brainstorming d’une mind map. Mais qu’est-ce qu’une mind map ? C’est une représentation sous forme de schéma qui va vous permettre de classer vos idées, c’est une sorte de hiérarchie. Vous allez regrouper vos idées en fonction de leur importance et de leur sujet. Un pitch est souvent construit de la même manière. Voici les étapes d’un pitch : 

  1. Se présenter : prénom, nom, fonction
  2. Annoncer sa présence : pourquoi je suis ici devant vous ?
  3. Racontez une petite histoire personnelle pour annoncer votre sujet
  4. Ouvrir le sujet (faits ou problèmes)
  5. Partager son opinion, ses idées et/ou ses solutions
  6. Prouver que son opinion est crédible
  7. Mettre en confiance l’auditoire
  8. Remercier l’auditoire pour son attention
  9. Donner son contact si besoin
 

Classer vos idées va également vous permettre de dispatcher correctement votre temps de parole, car oui, vous n’aurez peut-être qu’une quinzaine de minutes pour faire votre pitch. Vous allez peut-être accorder plus de temps à certaines idées, qu’à d’autres.

Le petit coup de pouce

Vous pouvez utiliser Mind Meister pour créer votre mind map ! 📌

5. Capter l'attention de l'auditoire

Pour que votre discours ne soit pas ennuyant, il faut capter l’attention de votre auditoire. Pour cela, soyez dynamique et ne parler pas en utilisant un ton monotone. Vous pouvez utiliser votre gestuelle pour accompagner vos propos. Quelqu’un qui est dynamique, jovial et convaincant va attirer l’attention du public.

De plus, vous pouvez faire participer le public, mais attention ! Ce n’est pas un sketch, faites-le seulement une fois, si cette participation est vraiment utile au message que vous souhaitez faire passer grâce à votre pitch. 

Pour capter l’attention de l’auditoire, il faut donc être :

  • Captivant
  • Convaincant
  • Sûr de soi
  • Compréhensible, clair et précis
  • Motivé
  • Honnête
Faire son pitch en captant l'attention de l'auditoire

6. Travailler la lecture de son pitch

Etape très importante. La lecture du pitch va comprendre plusieurs points : l’articulation, le ton ou encore le langage. Votre pitch doit être convaincant. Entraînez-vous devant un miroir, en lisant votre pitch et à la fin, demandez-vous si vous vous serez écouté jusqu’à la fin, et si vous être d’accord avec ce que vous venez d’énoncer. Pensez à différencier votre lecteur, changez de ton. 

Pendant votre entraînement, pensez à vous chronométrer ! Si vous avez terminé trop tôt, ou au contraire trop tard, vous pourrez ajuster votre pitch. ⏱

Il faut aussi préparer les questions qui pourront vous être posées à la fin de votre pitch. Soyez donc à l’aise avec votre sujet de façon à pouvoir répondre correctement, et si besoin, répondre à des objections.

7. Se préparer

C’est le jour J ! Pour faire votre pitch, il est important de choisir une tenue adéquate. Tout dépend de votre auditoire, car oui, un pitch n’est pas purement professionnel. Si votre pitch est destiné à votre groupe de travail dans l’entreprise, vous pouvez opter pour votre tenue de travail habituelle. Là aussi, cela dépend aussi de l’importance de votre pitch.

Soignez votre posture. Tenez-vous droit, sans avoir l’air froid et rigide. Il faut que vous vous sentiez à l’aise.

Le regard : vous vous adressez à un auditoire, alors regardez la salle et plusieurs personnes. Si vous avez le nez sur votre fiche constamment, vous risquez de perdre l’attention du public. 👀

Pendant votre pitch, ne récitez pas mot à mot votre texte. Ayez des moments d’improvisation, cela paraît plus fluide et spontané.

Se préparer pour faire son pitch

8. Répondre aux questions

A la fin de votre pitch, vous allez sûrement devoir répondre à tous types de questions. A vous de bien vous exprimer et de répondre de façon claire et concise afin de convaincre votre interlocuteur. Ne donnez pas une réponse trop longue, votre auditoire sera perdu.

Evidemment, si vous n’avez pas la réponse à une question, ce n’est pas grave. Vous ne pouvez pas non plus tout savoir ! Au contraire, la personne qui aura posé cette question préférera avoir une réponse honnête que voir une personne chercher absolument une réponse, et finalement, ne pas être clair.

Répondre aux questions après son pitch

9. Terminer son pitch

Les mots de la fin seront ceux que vont retenir en dernier votre auditoire. Vous devez donc finir avec des mots motivants et positifs.

Afin de garder contact avec votre auditoire, plusieurs astuces peuvent être utilisées en fonction du but de votre pitch : 

  • Mettez à disposition une carte de visite, par exemple
  • Invitez des personnes à découvrir votre entreprise
  • Récolter des CV si vous êtes en phase de recrutement
Terminer son pitch

En résumé : comment faire un pitch ?

Faire un pitch rassemble plusieurs étapes, comme vous avez pu le lire tout au long de l’article. La préparation et l’entraînement sont des étapes cruciales. Pensez au but : être convaincant. 

A vous de jouer ! 😉

Découvrir nos formations

Nos formations sont éligibles à 100% au CPF. Vous pouvez donc vous former avec un coût à votre charge de 0€ !

Suis-je éligible ?

Bureautique

Numérique

Management

Nos autres articles

Comment devenir chef de projet digital ?
Comment devenir chef de projet digital ?

Vous êtes intéressé par le poste de chef de projet digital ? Alors découvrez dans cet article toutes les caractéristiques Lire la suite

Comment devenir Community manager ?
Community manager

Vous vous demandez comment devenir community manager et souhaitez en savoir plus sur les formations à suivre, les compétences et Lire la suite

Pourquoi faut-il se reconvertir professionnellement ?
Pourquoi faut-il se reconvertir professionnelement ?

La reconversion professionnelle est une pratique de plus en plus utilisée aujourd’hui. Pouvoir changer de profession en milieu de carrière Lire la suite

Comment faire une bonne lettre de motivation ?
comment faire une bonne lettre de motivation

La lettre de motivation est aussi importante que le CV. Cela permet au recruteur d’en savoir plus sur vous et sur Lire la suite

Comment rédiger un bon CV ?
Comment rédiger un bon CV ?

Le CV : pièce d'identité professionnelle. C'est grâce à lui que les recruteurs apprennent à nous connaître nous, ainsi que notre Lire la suite

Comment gérer ses émotions au travail ?
Comment gérer ses émotions au travail ?

La gestion des émotions : action parfois difficile lorsque l'on est débordé par une situation délicate au travail. Etre dans Lire la suite

Étiquettes: