12 conseils pour réussir sa campagne e-mailing ?

Les astuces pour réussir sa campagne e-mailing ?

L’emailing devient maintenant partie intégrante d’une stratégie digitale complète. Mais pour réussir sa campagne d’emailing, appuyez sur le bouton « envoyer » ne suffit plus pour générer des interactions. Une longue réflexion s’impose donc avant la mise en place d’actions concrètes pour gagner et fidéliser des abonnés. Découvrez nos 12 recommandations pour réussir votre campagne e-mailing et obtenir des résultats rapidement.

Suivez le guide !

1. Etre conforme avec le RGPD

Le premier conseil qu’on vous donne pour réussir sa campagne emailing, c’est d’être conforme avec les règles du Règlement Général sur la Protection des Données. Vous devez donc collecter ces adresses email avec le consentement de leur propriétaire dès le formulaire d’inscription. Pour rester dans la légalité, utilisez l’opt-in, vos contacts acceptent explicitement de recevoir votre newsletter ou vos emails commerciaux

N’oubliez pas d’inclure un bouton visible pour se désinscrire facilement depuis leur téléphone ou leur ordinateur. Pour augmenter votre liste d’email de manière légale et consentie, ajoutez également un court formulaire sur votre site internet ou un livre blanc en échange de leur adresse email. Les internautes s’avèrent souvent plus enclins à vous confier cette donnée lorsqu’ils y gagnent en retour.

Qui n’a jamais laissé son email contre un code promo sur internet ?

2. Se fixer des objectifs

Comme toute stratégie marketing, définissez vos objectifs bien avant de rédiger le contenu de vos emails. Ces derniers donnent le ton à l’ensemble de votre campagne : la thématique, la cible, le CTA et les KPI à analyser. Bien entendu, chaque campagne possède impérativement sa propre finalité afin de délivrer un seul message clair pour votre cible. Demandez-vous également, quel type de clientèle vous visez : BtoB ou BtoC ?

Quelques exemples : 

  • Communiquer sur une promotion ;
  • Relancer sur une offre/un produit déjà consulté ;
  • Faire découvrir une nouvelle offre ;
  • S’inscrire à un événement ;
  • Générer des leads ;
  • Fidéliser vos abonnés.
 
Ces objectifs vous aident à réaliser une campagne emailing pertinente avec un contenu parfaitement rédigé pour votre cible.

3. Segmenter sa liste de contact

Trier sa liste de contacts pour sa campagne emailing

Chaque personne qui adhère à votre liste d’email ne s’inscrit pas pour les mêmes raisons. En effet, certains sont déjà clients d’autres prospects. Ils possèdent donc chacun des attentes complètement différentes. C’est là qu’intervient l’importance de segmenter votre liste de contacts surtout si vous dépassez les 100 abonnés. Utilisez des formulaires d’inscription multiliste ou effectuez-le manuellement. Vous allez ainsi classer votre base de données selon leurs préférences, leur âge, leur degré de maturité ou leur provenance. 

Une multitude de critères existent en fonction de vos objectifs, votre entreprise et votre vision. Le risque si vous ne fractionnez pas votre liste, c’est d’envoyer le mauvais email à la mauvaise personne et donc de réduire votre taux de délivrabilité. Plusieurs logiciels d’envoi tels que MailChimp ou Mailerlite permettent à leurs usagers de créer différentes listes pour leur campagne emailing.

4. Nettoyer sa liste email

Nettoyez régulièrement votre liste d’envoi afin d’améliorer votre taux d’ouverture. En effet, il n’y a rien de pire pour faire baisser les résultats de votre campagne que des abonnés fantômes ou des adresses mail non valides. Pour votre ROI (retour sur investissement), préférez envoyer votre email marketing à 500 personnes qualifiées plutôt que 1000 non-intéressées.

5. Soigner l'objet pour réussir sa campagne d'emailing

Maintenant que vous possédez des objectifs et une liste segmentée, on passe au contenu.

A ce stade, votre liste de contact n’a pas encore ouvert votre email qui se loge bien au chaud dans leur boîte de réception. Comme vous le savez, de nos jours, on reçoit de plus en plus d’emails provenant d’expéditeurs de tout horizon. Vous devez donc vous démarquer de la concurrence avec un objet irrésistible et intrigant. Votre accroche doit tout simplement donner envie à vos abonnés de cliquer dessus dès qu’ils le voient sous leurs yeux. D’ailleurs, savez-vous qu’un titre inadapté réduit de moitié le taux d’ouverture, raison de plus pour bien soigner ce texte. Si vous utilisez un vocabulaire jugé trop commercial, il peut même finir sa vie dans les SPAMS.

Privilégiez : 

  • Un sujet personnalisé
  • La création d’une émotion (peur, urgence, curiosité)
  • Un titre court et efficace

6. Utiliser la structure AIDA

Afin de capter l’attention de ses abonnés, de nombreuses entreprises et copywritter utilisent le fameux sigle AIDA :

  • Attention : interpeller avec une phrase d’accroche audacieuse, personnaliser le contenu, rédiger un objet intriguant et une introduction originale.
  • Intérêt : personnifiez le message, recourez au storytelling
  • Désir : donnez des bénéfices à votre liste de profiter de votre offre
  • Action : un CTA pertinent sous forme de bouton avec un verbe d’action placé à un endroit stratégique
 

Le petit coup de pouce

Pour comprendre le sujet, découvrez le cas de cinq sites très connus !  💻

7. Soigner le design

La forme de votre campagne emailing s’avère toute aussi importante que le fond de cette dernière. Pour garder l’attention de votre liste de contact, créez une harmonie et une cohérence entre votre texte et le design de votre campagne. Le meilleur ratio pour ne pas tomber dans les SPAMS est de 60% de texte et 40% d’images. Bien entendu, ce chiffre s’adapte à vos objectifs et votre cible. Pour gagner du temps, n’hésitez pas à concevoir des templates pour transmettre le plus facilement votre message.

8. Avoir un email responsive

48% des internautes consultent leur email via leur téléphone (source Return Path). Avec l’explosion du smartphone, ce nombre a tendance à grossir d’année en année et ainsi dépasser l’ordinateur. Votre campagne marketing tout comme votre site, doivent s’adapter à chaque écran de vos abonnés. Vérifiez donc en amont que le format correspond bien aux tablettes, aux téléphones et bien entendu aux ordinateurs. Analysez le graphique, la taille de la police, mais aussi la mise en page de vos éléments.

9. Tester les emails

Comme on l’a vu précédemment, tester ces emails avant leur envoi est primordial pour s’assurer de la bonne mise en page. Testez également les diverses adresses de messagerie utilisées par vos abonnés.

En France, 4 se détachent du lot :

  • Gmail
  • Outlook
  • Yahoo
  • Orange
 
Chacune bénéfice de spécificités et de critères d’affichage différents, alors testez le design et votre contenu rédactionnel sur chacune de ces boîtes de réception. De plus, regardez si chacun de vos liens fonctionne et renvoie bien à la bonne landing page.

10. Utiliser une adresse personnalisée

Afin de gagner la confiance de vos abonnés et améliorer votre taux de clic, choisissez une adresse avec votre nom de domaine. Vos destinataires vous reconnaissent ainsi plus facilement qu’avec une adresse en @gmail et @hotmail.com. Votre taux de délivrabilité va donc augmenter.

11. Insérer un call-to-action

Insérer un call-to-action

A la fin de votre email marketing, insérez un call-to-action afin d’inciter vos abonnés à agir comme vous le souhaitez. Ce bouton se veut visible avec une couleur qui se détache du fond de la page. Des coloris tels que le rouge, le noir ou le bleu convertissent généralement le mieux. N’hésitez pas à réaliser des essais sur vos différentes campagnes pour choisir le plus pertinent. Le CTA prioritaire se place au centre et au-dessus de la ligne de flottaison de l’email au niveau de l’offre principale.

Utilisez par exemple :

  • Acheter ce produit
  • Profiter de cette offre
  • S’inscrire à l’événement
  • Rejoindre la communauté

12. Analyser ses performances

Afin de mesurer l’efficacité de sa campagne auprès de sa liste de diffusion, on analyse 4 critères principaux. Chacun de ces indicateurs demeure important pour ensuite mettre en place des actions infaillibles.

Le taux d'ouverture

C’est le nombre d’emails ouverts par les destinataires par rapport au nombre d’emails délivrés. Cet indicateur vous informe sur :

  • Votre objet
  • Le nom de l’expéditeur
  • Votre pré-header
  • La pertinence de votre liste de diffusion

Le taux de clic

Le taux de clic représente le nombre d’emails délivrés ou le destinataire à cliquer sur au moins un lien par rapport au nombre d’emails envoyés.

Grâce à cet indicateur, vous analysez :

  • La visibilité de votre CTA (couleur, texte, place)
  • Si votre contenu est approprié
  • La cohérence entre le design et le texte

Le taux de réactivité

Le taux de réactivité est en fait le résultat des deux indicateurs précédents. Lorsque ce taux est élevé, cela signifie que votre cible apprécie votre contenu.

Le taux de désabonnement

Le taux de désabonnement, c’est le rapport entre le nombre de clics sur le lien de désinscription et le nombre de courriels délivrés.

Lorsqu’il est trop élevé, cela relève d’un manque de cohérence entre votre campagne et votre segmentation. Soit, la fréquence d’envoi n’est pas la bonne : trop faible ou trop régulier, soit votre contenu ne l’intéresse pas. Un chiffre entre 0,2 % et 0,8 de désabonnement reste une moyenne correcte.

13. Faire de l'A/B testing

Rien de mieux pour améliorer vos performances que de l’A/B testing. Le principe est simple, vous envoyez une version A et une variante B de votre campagne email auprès de vos abonnés. Afin de réaliser une bonne analyse, ne changez qu’un seul élément dans votre newsletter. Comparez ensuite les résultats et regardez lequel a le mieux fonctionné. Les possibilités de tests restent diverses et variées, alors pour ne pas se disperser, référez-vous à vos objectifs en premier.

Pour améliorer le taux d’ouverture :

  • L’objet de votre message
  • Le nom de l’expéditeur
  • Votre header
  • L’heure d’envoi
 
Pour augmenter le taux de clic : 
  • L’apparence des boutons
  • La structure de l’email
  • Les images : format, taille, style
  • Le texte des boutons
 
Pour multiplier le taux de conversion : 
  • Les landing pages
  • L’apparence du prix
  • Le formulaire d’inscription

En résumé

Grâce à cette analyse, vous affinez au fur et à mesure vos futures campagnes basées sur des données concrètes issues de votre liste email.

Réussir sa campagne d’emailing nécessite plusieurs prérequis pour capter l’attention de vos abonnés. On vous invite à observer les différentes newsletters que vous recevez pour comprendre la stratégie menée par les diverses entreprises de votre environnement.

Découvrir nos formations

Nos formations sont éligibles à 100% au CPF. Vous pouvez donc vous former avec un coût à votre charge de 0€ !

Suis-je éligible ?

Bureautique

Langues

Numérique

Management

Nos autres articles

Comment améliorer son CRO efficacement ?
Comment améliorer le CRO de son site web pour converti

Plusieurs entreprises rencontrent aujourd'hui des difficultés pour améliorer leur CRO sur le long terme. Et pourtant, l’optimisation du taux de Lire la suite

Les fondamentaux du copywriting à connaître pour se lancer
Les bases à connaître en copywriting

Connaître les fondamentaux du copywriting est l'une des compétences les plus essentielles que tout spécialiste du marketing puisse posséder. Pourquoi Lire la suite

Comment réaliser une étude solide pour connaître son client idéal ?
Créer une étude solide pour connaître son client

Chaque entreprise qui cherche à se développer sait que connaître son client idéal est essentiel pour réussir. Eh oui, en Lire la suite

10 choses essentielles à connaître pour lancer sa communauté
Les essentiels à savoir pour lancer sa communauté

Les entreprises le comprennent bien maintenant, lancer une communauté, créer une relation plus profonde avec sa clientèle. Bien loin de Lire la suite

Les 6 étapes pour créer une proposition commerciale efficace
Les étapes pour créer une proposition commerciale

Créer une proposition commerciale est une étape importante dans le processus de vente pour toutes les entreprises. Bien différent Lire la suite

Comment créer une stratégie de contenu qui convertit son audience en client ?
Convertir son audience en client

Une stratégie de contenu réussie pour votre entreprise est essentielle pour convertir votre audience en clients. Avec la bonne Lire la suite