L’importance de prendre du temps pour soi en tant que freelance

L'importance du bien-être personnel

1 028 000 d’indépendants se sont lancés dans la belle aventure de l’entrepreneuriat en 2020. Source Eurostat. Cependant, parmi eux, combien comprennent l’importance de prendre du temps pour soi en tant que freelance ? S’accorder un peu de répit est pourtant essentiel pour rester productif, s’aérer l’esprit, stimuler sa créativité et trouver un équilibre entre sa vie pro et sa vie perso. Nous le savons, la vie de freelance implique de nombreuses tâches à réaliser, et des clients à satisfaire ce qui rallonge les journées. Découvrez dans cet article nos astuces pour déconnecter 5, 10 ou même 20 minutes.

Suivez le guide !

L’importance de prendre du temps pour soi dans son activité

Les difficultés des freelances à prendre des pauses

« Tu prends encore en pause ? » Cette phrase, vous l’avez déjà sûrement entendue dans le monde du salariat. L’idée même de prendre une pause alors qu’une quantité de travail vous attend suffisait la plupart du temps à vous culpabiliser. Cette croyance reste profondément ancrée même lorsque vous devenez votre propre patron. Pourquoi m’arrêter si toute mon activité dépend de mon efficacité ? Certains freelances abattent donc des heures de travail sans quitter une minute leur écran des yeux. Résultat, l’attention décroît tout comme votre productivité tandis que votre fatigue, elle, elle augmente. Ne l’oubliez pas, votre rythme est celui que vous vous imposez. Nul besoin de le cadrer comme dans votre ancien métier sous l’oeil vigilant d’un supérieur. Accordez-vous des pauses, car être entrepreneur, c’est avant tout un marathon et non un sprint. 

Le petit coup de pouce

Comment sortir d'un burnout ?

Les bienfaits de prendre du temps pour soi

Prendre une pause vous aide d’un côté à déconnecter de votre travail et de l’autre à oxygéner votre cerveau. Cela peut paraître paradoxal, mais plus vous vous aérez l’esprit, plus vous devenez productif. En effet, la créativité se stimule plus facilement lorsque votre esprit se repose au lieu d’être sur-sollicité. Bien loin l’idée de perdre votre temps, vous limitez votre fatigue et les conséquences d’une activité sédentaire. Aujourd’hui, de nombreux freelances exercent depuis un bureau accolé à leur salon, voire même dans la pièce de vie principale. De ce fait, se promener pendant 10 minutes par exemple favorise votre circulation sanguine et étire vos muscles. Par ailleurs, échanger avec sa famille ou un ami développe également les interactions sociales et la vie en dehors du travail.

Pourquoi prendre du temps pour soi ?

Travailler en freelance implique d’être son propre patron et donc de prendre les meilleures décisions pour être plus efficace. Déterminer ses priorités et prendre des pauses s’imbriquent dans la gestion du temps et l’organisation de son activité.

Développer sa créativité

Des chercheurs ont découvert que la rêverie conduit souvent à la résolution de problèmes de manière créative. Lorsque vous vous ennuyez et que votre esprit divague, vous accédez à des souvenirs, des émotions et des connaissances stockées dans votre cerveau. De plus, la pression limite votre capacité de réflexion, vous manquez ainsi d’idées originales pour développer votre business. Ce n’est pas par hasard que vos plus brillantes idées arrivent au moment où vous vous y attendez le moins comme sous la douche. Prenez donc du recul afin d’améliorer votre regard sur votre environnement immédiat. D’ailleurs, profitez de ces pauses pour pratiquer une activité manuelle ou intellectuellement enrichissante telles que le coloriage, la peinture, le dessin, les jeux vidéo, la méditation, etc.

Prendre des vacances

En tant que salarié, les périodes de vacances sont millimétrées pour que chacun prenne cinq semaines minimum. Maintenant que vous êtes un travailleur indépendant, vous avez (à tort) sûrement barré ce mot-là de votre vocabulaire, surtout les premières années. Pourtant, cette croyance dessert le quotidien de votre activité. En effet, les vacances rythment votre année, car elle vous aide à relâcher la pression accumulée au fil des missions. Bien entendu, nous parlons ici de vraie déconnexion, alors ne regardez pas vos mails ou votre téléphone professionnel.

De toute évidence, les vacances en tant qu’entrepreneur se programment bien en avance. D’un côté pour prévenir vos clients de votre absence, et vous organiser avant votre départ. De l’autre pour vous assurer de bien les prendre. En effet, vous aurez toujours un projet de dernière minute ou un client qui a besoin de vos lumières. Résultat des courses, vous repoussez vos congés indéfiniment au lieu de les considérer comme un engagement envers vous-même.

Accorder du temps à ses proches

La vie du freelance tourne essentiellement autour de son activité et pourtant, la vie sociale compte tout autant. En devenant entrepreneur, vous délaissez les collègues et la pausecafé, ce lieu d’échanges avec les individus de votre service. Pour éviter l’isolement, accordez des moments à votre entourage dans votre emploi du temps à mille à l’heure. Un coup de téléphone, un café improvisé ou même une promenade, ces instants partagés sont précieux et vitaux. C’est d’ailleurs l’occasion de nouer des liens avec d’autres freelances en virtuelles ou dans la vie réelle. Rejoignez des collectifs dans votre ville ou dans votre domaine d’activité pour rencontrer des personnes avec des préoccupations similaires.

Trouver un équilibre entre vie pro et vie perso

Réussir à trouver un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle apparaît comme le Graal que l’on soit travailleur indépendant ou non. En effet, les différents volets de votre vie favorisent votre épanouissement : famille, amis, loisirs, etc. L’un des principaux inconvénients de travailler chez soi est de vivre sur son lieu de travail. La frontière devient alors très mince et les mauvaises habitudes s’immiscent rapidement. Consulter ses mails pendant ses périodes off, finir un projet qui demande « peu » de temps jusqu’à 22 h ou grignoter sur vos samedis et vos dimanches. Cependant, cette notion propre à chaque freelance dépend de son curseur sur cette balance si fragile. Nous vous recommandons de vous libérer du temps pour vos passions, vos hobbies ou tout simplement appuyer sur pause. Vous êtes votre ressource, le moteur de votre activité !

Comment s'accorder des pauses ?

Concrètement, comment prendre du temps pour soi en tant que freelance ?

Instaurer des rituels

En tant que freelance, commencer sa journée dans la bonne humeur est tout aussi primordiale que le reste. Bien sûr ici, nous ne parlons pas de vous lever à 5 heures du matin et de pratiquer la méditation (sauf si vous aimez ça). Instaurez vos propres rituels, ceux qui vous inspirent et qui donnent le ton pour la journée. Boire un café, s’exercer au yoga, écouter un podcast, faire une marche, peu importe sa forme, ces rituels vous aident à vous positionner dans les starting-blocks. De plus, vous pouvez les décliner sur d’autres moments clés comme la fin d’après-midi. Par exemple, dressez un bilan de vos différentes tâches, comment vous vous êtes senti, planifiez également l’emploi du temps du lendemain.

Prendre des pauses dans la journée

Prendre des pauses est primordial dans votre journée comme nous l’avons abordé précédemment. Cependant, si vous ne les planifiez pas, elles pourraient très vite passer à la trappe au profit de vos clients. Une tâche en traînant une autre, le temps s’étire et votre cerveau arrive à saturation. Ne l’oubliez pas, les pauses vous aident à garder votre motivation et votre productivité sur le long terme. Accordez-vous donc une vraie pause déjeuner ou une déconnexion complète ne serait-ce que cinq minutes. Respirez également loin de votre poste de travail, dans une pièce différente par exemple pour octroyer un peu de répit à vos yeux fatigués.

Optimisation du temps de travail : la méthode Pomodoro

La technique Pomodoro de l’Italien Francesco Cirillo augmente votre efficacité et la maîtrise de votre temps. Le principe est simple, vous travaillez sur une tâche prédéfinie en amont dans un segment de 25 minutes chronométrées. Ensuite, vous prenez une pause de 5 minutes puis vous réitérez. Après 4 sessions de Pomodoro (4X 25 minutes entrecoupées de pauses de 5 minutes), vous vous accordez 20 minutes de pause. Cet outil de gestion du temps vous fixe un cadre et évite de vous éparpiller entre différentes tâches. En effet, à l’ère du numérique, la capacité de concentration a chuté tandis que le nombre de distractions augmente en parallèle.

Les plages de travail peuvent également croître pour atteindre 45 minutes +5 minutes ou 1h +10 minutes. Adaptez-le à votre mode de fonctionnement pour en tirer les plus grands bénéfices sur votre activité indépendante. 

Le petit coup de pouce

Utilisez un minuteur en ligne pour gagner du temps dans votre journée de travail

Ne pas surcharger son emploi du temps

Prendre du temps pour soi en tant que freelance, c’est planifier un emploi du temps réaliste pour être plus performant. De nombreux indépendants surchargent leur to do list et se retrouvent avec des journées à rallonges pour cocher toutes les cases. Travailler de 7 h à 22 h tous les jours, et même parfois les week-ends risquent de vous épuiser aussi bien physiquement que mentalement. Pour déterminer des horaires de travail moins élargis, étalez les missions et limitez également les nouveaux clients. La gestion du temps et comment allouer vos ressources est une compétence inhérente à votre activité. Par ailleurs, cela implique de dire non à certaines sollicitations, de hiérarchiser ses priorités et d’imposer des limites à ses clients. Appuyez-vous en parallèle sur la matrice d’Eisenhower pour classer vos tâches en fonction de leur urgence et de leur importance. 

Le petit coup de pouce

5 astuces pour terminer ses tâches rapidement

Organiser un café virtuel

Structurer votre journée vous aide à définir des plages horaires pour un café entre deux dossiers. Vous pouvez le prendre seul ou alors en compagnie d’autres freelances. En effet, en tant qu’indépendant, vous n’avez pas de collègues imposés, mais ceux que vous avez choisis. Non seulement vous vous accordez une vraie pause, mais en plus, vous maintenez les interactions sociales. C’est d’ailleurs l’occasion d’échanger sur votre quotidien, les difficultés rencontrées, de mutualiser vos connaissances et de vous détendre.

Les exemples de pauses à s'accorder

Tu souhaites prendre du temps pour toi en tant que freelance, mais tu ne sais pas par où commencer ? Voici quelques idées d’activités :

  • Boire une tasse de thé, de café ou de chocolat ;
  • Écouter de la musique ou un podcast ;
  • Promener son chien ou jouer avec son chat ;
  • Lire le chapitre d’un livre ;
  • Faire une balade ;
  • Se poser au soleil sur son balcon ou sa terrasse ;
  • Discuter avec un proche ;
  • Prendre un goûter ;
  • Faire du coloriage ;
  • Faire du journaling ;
  • Réaliser une sieste de 5 minutes ;
  • Regarder une sitcom, une vidéo YouTube, etc. 

Le petit coup de pouce

25 idées pour des pauses en freelance

Une question sur une formation ou sur le financement ? Contactez-nous ! 

En résumé...

La meilleure organisation du travail est celle qui convient le mieux pour prendre du temps pour soi en tant que freelance. Accroître sa productivité implique de s’accorder des pauses et de prioriser ses tâches. Vous vous sentirez plus épanoui sans subir votre activité au quotidien.

Découvrir nos formations

Nos formations sont éligibles à 100% au CPF. Vous pouvez donc vous former avec un coût à votre charge de 0€ !

Suis-je éligible ?

Bureautique

Langues

Numérique

Management

Nos autres articles

Sorry no related post found