Que faire en cas d’harcèlement moral au travail ?

Le harcèlement moral au travail

Les situations de harcèlement moral au travail prennent différentes formes : des remarques désobligeantes, une surveillance permanente et exagérée, des critiques répétées, des sarcasmes… Ce sont des actes qui visent à humilier ou à rabaisser une personne dans le but de la manipuler et d’exercer un pouvoir sur elle. Le harcèlement moral au travail est une situation qu’il faut dénoncer, car elle peut avoir des conséquences graves sur la santé et le bien-être des salariés. 

Tout le monde peut être confronté à cette situation, quel que soit son sexe ou son âge. Il peut concerner un salarié au premier jour dans une entreprise, mais aussi des personnes qui travaillent depuis plusieurs mois ou années. 

Ces situations ont tendance à se reproduire régulièrement et à s’aggraver au fil du temps. Mais quelle est la définition du harcèlement moral au travail ? Comment se manifeste-t-il ? Et surtout, que faire en cas de harcèlement moral au travail ?

Comprendre le harcèlement moral au travail

C’est lorsqu’une personne harcèle une autre personne. Notamment par des propos ou comportements répétés ayant pour but ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement de travail dégradant. Il peut concerner l’ensemble des comportements que l’on peut observer au sein d’une entreprise (défaut d’information, injustice, humiliation systématique, menace contre le job, etc). 

Il se traduit aussi par une forme de harcèlement au travail qui peut être qualifié d’abus de pouvoir. C’est un comportement inégalitaire, répétitif et intentionnel qui se manifeste par des propos ou des actes vexatoires, humiliants ou dégradants et qui a pour but d’humilier, d’intimider ou de contrôler une personne. C’est une forme psychologique de violence au travail qui peut avoir des effets dévastateurs sur la santé mentale et physique des victimes. Ce comportement peut avoir un impact sur votre bien-être et votre résultat.

Les raisons du harcèlement moral professionnel

Ce type d’atteinte est difficile à quantifier, car elle s’opère souvent à l’insu de la victime. Toutefois, on estime que plus de 30% des salariés sont confrontés à ce type de harcèlement psychologique au cours de leur carrière professionnelle.

Les raisons qui conduisent à la perpétration de cette violence au travail ne sont pas les mêmes selon le sexe de la victime. Ainsi, il semble que les femmes soient plus souvent victimes d’un harcèlement moral et d’acharnement. Le harcèlement professionnel peut aussi être engendré par une situation de stress professionnel provoqué par un environnement de travail malveillant, un manque d’opportunités de carrière, ou encore un management inadapté. 

Il peut également résulter d’une mauvaise organisation et d’une gestion inadaptée des ressources humaines, qui peuvent entraîner des difficultés au sein de l’entreprise. Ainsi, un manque de clarté pour ce qui est des objectifs à atteindre, des objectifs impossibles à tenir, un manque de reconnaissance des efforts fournis, une trop grande exigence de la part de la hiérarchie peuvent entraîner le harcèlement moral.

Les conséquences du harcèlement moral sur votre santé

Vous ne sentez plus la force de vous lever le matin ? Vous éprouvez une baisse de moral, des difficultés à vous concentrer et à dormir ? Le harcèlement moral peut engendrer un certain nombre d’effets négatifs sur votre santé physique aussi bien que sur votre santé mentale. Les conséquences physiques d’un harcèlement moral peuvent être difficiles à identifier. Il est parfois possible de remarquer des signes de maladie tels que des symptômes psychosomatiques.

Les conséquences du harcèlement moral sont bien souvent liées à l’angoisse et à l’anxiété qu’engendre cette situation. Mais il est aussi possible que ce dernier engendre des troubles du sommeil, maux de tête lancinants, nausées, une dépression… Ces effets négatifs peuvent s’accentuer au fil des années, et vous êtes plus à risque de souffrir de maladies chroniques, telles que l’hypertension, le diabète ou les troubles cardiovasculaires.

Les types de harcèlement moral au travail

Toutes les formes de harcèlement – verbaux, physiques, psychologiques – sont considérées comme du harcèlement moral, mais elles ne sont pas toutes aussi graves. Il y a en effet des écarts dans l’importance de ces harcèlements. Pour déterminer la gravité d’un harcèlement, il faut prendre en compte un certain nombre de critères. Les plus pertinents sont l’intensité de la situation de harcèlement et la durée de son existence. 

Dans le monde du travail, il se manifeste sous des formes extrêmement diverses, et les personnes qui en sont victimes sont toutes différentes. Cependant, une chose est certaine : le harcèlement moral est toujours une maladie extrêmement dangereuse pour l’entreprise elle-même. En effet, comme cité ci-dessus, plusieurs types de harcèlement moral existent, chacun ayant des effets particuliers sur le travailleur. Celui-ci peut être victime d’insultes, de menaces, d’humiliation, de déstabilisation, d’isolement, de stress, de manipulation, etc. Ce faisant, le harceleur cherche à affaiblir l’autre et à le dominer.

Quand la victime est un groupe

Il peut aussi avoir lieu dans une entreprise, dans laquelle il fait souvent l’objet de la part des supérieurs hiérarchiques. Ils peuvent, par exemple, publiquement donner des directives qui sont contraires à la législation ou aux règles de l’entreprise et les faire appliquer à tous les employés : les conséquences sont alors particulièrement dévastatrices pour ces derniers. Toutefois, le harcèlement moral est aussi présent au sein d’un même groupe ou d’une même équipe. C’est le cas, par exemple, lorsque des travailleurs se jettent les uns aux autres des reproches, qu’ils se dévalorisent les uns les autres ou qu’ils isolent un membre du groupe.

Quand la victime est une personne extérieure

Il peut également avoir lieu entre deux personnes qui n’ont aucun lien de subordination hiérarchique avec l’une ou l’autre. Dans ce cas, c’est le rapport de pouvoir qui est en jeu. Lorsque cela arrive, des comportements tels que l’isolement, la dévalorisation, la mise à l’écart, les critiques abusives, etc, sont présents.

Quand la victime est un salarié

Enfin, vous pouvez également être victime de harcèlement moral si vous êtes un salarié à temps partiel. Vous disposez alors d’un statut égal à celui d’un salarié à temps plein au regard des règles relatives au harcèlement moral.

Se libérer du harcèlement moral ou de l'intimidation

Les premiers pas à faire lorsque vous êtes victime de harcèlement moral au travail sont d’identifier le problème et de réfléchir à une solution. Vous pouvez notamment contacter le CSE (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de votre entreprise afin qu’il prenne position sur votre situation. Si vous avez des difficultés à trouver un accord avec votre supérieur hiérarchique, faites appel à une association professionnelle qui pourra vous guider dans la démarche. Vous pouvez également consulter un avocat spécialisé dans le droit du travail.

Le harcèlement moral au milieu du travail est un comportement abusif qui peut avoir de lourdes conséquences sur la santé mentale de votre collègue. Si vous êtes victime de harcèlement moral au travail, vous pouvez déposer une plainte auprès du médecin du travail ou du délégué du personnel (si votre entreprise en dispose). Vous êtes également en droit d’en parler à votre supérieur hiérarchique direct si vous n’avez pas confiance en ceux qui sont censés vous protéger. En cas de harcèlement moral professionnel, il est important de :

  • Détecter et évaluer le harcèlement ; 
  • Accompagner les victimes ; 
  • Prévenir et mettre en place des sanctions disciplinaires dans une entreprise ; 
  • Accompagner la mise en place de la procédure d’alerte et de signalement.

Une question sur une formation ou sur le financement ? Contactez-nous ! 

En résumé...

Ainsi, le harcèlement moral au travail est défini comme « toute forme de pression grave, même non répétée, exercée dans le but réel ou apparent d’altérer la dignité ou de porter atteinte à l’intégrité physique ou psychique de la personne dans le milieu professionnel ». N’oubliez pas qu’il est important de dénoncer tout acte de harcèlement au travail pour le bien-être de chacun !

Découvrir nos formations

Nos formations sont éligibles à 100% au CPF. Vous pouvez donc vous former avec un coût à votre charge de 0€ !

Suis-je éligible ?

Bureautique

Langues

Numérique

Management

Nos autres articles

La trousse à outils des ressources humaines
Les outils utilisés par les ressources humaines

Que vous ayez besoin de former un nouveau collaborateur, d’embaucher une nouvelle recrue ou de former votre équipe en interne, Lire la suite

Quel est le rôle des ressources humaines ?
Le rôle des ressources humaines

Tout d’abord, il convient de rappeler qu’il n’y a pas que l’entreprise qui est concernée par les ressources humaines. Toute Lire la suite

Comment valoriser l’investissement des salariés en formation ?
Comment favoriser l'investissement des salariés au travail ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans la formation de leurs salariés. L’idée est de permettre à chacun Lire la suite

La reconnaissance au travail
La reconnaissance au travail

La reconnaissance au travail est une question importante pour plusieurs personnes. En effet, il est important de remercier vos Lire la suite

Le licenciement au travail
Le licenciement au travail

Le licenciement est un état de la relation contractuelle, qui signifie le rompre définitivement par la volonté d'une des parties, Lire la suite

Comment préparer l’accueil d’un alternant en entreprise ?
Préparer l'accueil d'un alternant en entreprise

Vous vous apprêtez à accueillir un nouveau salarié en alternance ? Excellent ! Votre mission à présent est de faire Lire la suite