Comment repenser le bien être au travail ?

Repenser le bien être au travail pour motiver ses salariés

Le bien-être au travail s’impose aujourd’hui comme une priorité pour les entreprises. En effet, un salarié heureux au travail est moins absent et plus motivé dans ses tâches au quotidien. Mais alors, comment créer un environnement sain pour ses collaborateurs ? Dans cet article, nous explorons certains axes pour instaurer une bonne qualité de vie au travail. Vous verrez, il s’agit souvent d’actions faciles à mettre en place.

Suivez le guide !

1. Comment définir le bien-être au travail ?

La définition du bien-être au travail

Si vous demandez à 100 salariés leur définition du bien-être au travail, vous obtiendrez 100 réponses différentes. Chaque personne possède sa propre boussole et son avis spécifique sur la question. En effet, le bien-être en entreprise est un état d’esprit subjectif et intangible. On identifie deux facettes : le bien-être moral et le bien-être physique et matériel.

Néanmoins, on remarque que plusieurs facteurs influent le ressenti des employés sur leurs conditions de travail :

  • L’impact psychosocial de leur mission (le stress au travail) ;
  • Les relations sur le lieu de travail (collègue ou hiérarchie) ;
  • La santé et la sécurité au travail (accidents du travail) ;
  • Le cadre de travail (disposition des bureaux, confort, luminosité) ;
  • Les mesures environnementales ;
  • La délimitation entre la vie pro et la vie perso.
 
La qualité de vie au travail a des conséquences sur chaque salarié, notamment au niveau physique, psychologique, émotionnel et psychosocial.

2. Les axes d'amélioration pour renforcer le bien-être

Mettre en place une politique de QVT permet de prévenir les risques psychosociaux au travail et de réduire l’absentéisme. Vous évitez ainsi les burn-out, la souffrance au travail, les démissions et un taux de turn-over élevé.

Un espace de travail confortable

Un collaborateur passe plus d’heures en entreprise qu’à son domicile au cours d’une vie. Il souhaite donc évoluer dans un environnement de travail confortable et épanouissant pour travailler dans des conditions optimales. Depuis plusieurs années, de nombreuses pratiques comme la salle de sieste ou le baby-foot se démocratisent notamment dans les start-up. Cependant, elles ne suffisent pas toujours sur le long terme pour tous les salariés. Créez alors un environnement qui a un véritable impact sur vos équipes. Le meilleur moyen de prendre les bonnes décisions reste de leur demander précisément leurs attentes. Vous verrez que les réponses pourront vous surprendre.

Une bonne entente entre collègues

Les collaborateurs souhaitent avoir un environnement de travail exempt de tous conflits. En effet, travailler en équipe nécessite de traiter avec les personnalités de chacun pour produire un travail de qualité. Dans certains cas, les situations peuvent dégénérer et créer un dysfonctionnement au sein de la structure. Depuis plusieurs années, les entreprises sensibilisent au harcèlement moral au travail et ses effets néfastes sur la santé du salarié. Une bonne cohésion dans une équipe favorise l’épanouissement et le bien-être au travail, notamment dans le cas de projet collectif.

Pour renforcer les liens de vos collaborateurs, vous pouvez programmer des teams building une fois par an. Plusieurs organismes en France proposent des activités et des jeux d’équipe ludiques comme des escapes gamme ou des quizz. Pour les nouveaux entrants, instaurez un parcours d’intégration personnalisé.

Une écoute de la hiérarchie

En tant que chef d’entreprise, réalisez des feedbacks réguliers à vos employés sur la qualité de leur travail. Ne sous-estimez pas la puissance qu’un merci ou qu’un bravo peut avoir sur la motivation d’un collaborateur. Si vous le pouvez, à la fin de chaque projet ou mission, effectuez un entretien individuel ou collectif pour dispenser un retour personnalisé. En plus de les mettre en valeur, ils continueront de s’améliorer et de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Adoptez une démarche proactive sur le bien-être au travail et montrez à vos employés que vous vous en souciez.

Favoriser les échanges et le dialogue social

Un manque de communication renforce le sentiment d’isolement et de mal-être des individus. Mettez en place un espace de discussion sur le lieu de travail. Chacun pourra ainsi communiquer de manière fluide sur ces besoins et ses attentes. Bien sûr, dans le respect de l’autre et des valeurs de l’entreprise. Les managers doivent être des leviers du bonheur au travail et de la prévention des risques psychosociaux.

Conciliation entre la vie profesionnelle et la vie personnelle

Pour attirer la nouvelle génération de travailleurs (la génération Z), la rémunération ne suffit plus. Réaliser de nombreuses heures supplémentaires et négliger sa vie sociale et familiale n’intéresse plus ces futurs travailleurs. La situation sanitaire actuelle a exacerbé cette envie d’équilibre entre les objectifs professionnels et personnels. C’est donc à l’entreprise de respecter ce souhait et de trouver les clés pour maintenir cet équilibre entre les deux. 

En effet, conserver cette frontière notamment avec l’hyperconnexion de notre société reste un véritable défi pour les deux parties prenantes. Tout d’abord, améliorez l’organisation du travail et rendez-la plus flexible en particulier sur les horaires. Vous accordez ainsi plus d’autonomie et de confiance à vos salariés. Soyez à l’écoute de vos collaborateurs pour comprendre l’origine de leur déséquilibre et trouver des solutions. Montrez également l’exemple en ne les sollicitant pas en dehors du planning.

3. Comment accompagner le bien-être au travail avec le télétravail ?

Accompagner les salariés en télétravail

Le bien-être au travail est loin d’être immuable dans une entreprise. Il s’adapte aux nouvelles organisations de ces dernières années, notamment avec l’émergence du télétravail. Manager une équipe à distance demande une certaine adaptation et une personnalisation propre à chaque individu.

Adapter individuellement le télétravail

Si l’environnement au bureau est commun à chaque salarié, celui de son domicile l’est beaucoup moins. Prenez donc en compte chaque situation au cas par cas pour garantir des conditions de travail optimales. En effet, certains individus n’ont aucune distraction quand d’autres doivent s’occuper de leurs enfants en bas âge. Adaptez alors votre approche en fonction des besoins et des attentes de chacun de vos collaborateurs. Vous allez ainsi pouvoir leur proposer des solutions appropriées à leur contexte et rendre la transition plus sereine. L’objectif ici est de créer l’environnement de télétravail le plus optimum et de l’ajuster si besoin est.

Maintenir la cohésion dans l'équipe et les relations sociales

Le travail à distance renforce les situations d’isolement chez certains membres de votre équipe. En effet, ils perdent toutes les interactions avec leurs collègues dans l’open-space ou à la machine à café. Les réunions en visioconférence ne suffisent pas à maintenir ce lien et entretenir les moments de convivialité dans une entreprise. Organisez donc des rencontres virtuelles pour retrouver une qualité de vie, échanger ensemble et garder une bonne ambiance. Proposez-leur de venir en entreprise à certaines occasions pour conserver ce lien.

Accompagner dans le respect de l'équilibre vie professionnelle et vie personnelle

L’épanouissement des salariés en télétravail passe aussi par un respect de ce fragile équilibre entre la vie professionnelle et personnelle. D’un côté, le télétravail permet de mieux gérer ces deux facettes, mais de l’autre il n’y a pas de véritable déconnexion.

Les environnements se confondent notamment lorsque vos collaborateurs ne possèdent pas de bureau fermé dédié à leur activité.

Alors, mettez des actions en place :

  • Échangez sur le droit à la déconnexion ;
  • Évitez de les solliciter en dehors des plages horaires définies en amont ;
  • Accompagnez-les dans l’organisation de leur journée ;
  • Enlevez l’accès au réseau en dehors des heures de travail.

Environnement de travail ergonomique

Cette variante reste plus difficile à mettre en place depuis l’instauration du télétravail. Chaque collaborateur possède des moyens différents pour se procurer du matériel ergonomique (souris, chaise de bureau, etc.). Prêtez-leur un ordinateur professionnel pour qu’ils puissent accomplir leur travail dans les meilleures conditions et garantir une équité.

Une question sur une formation ou sur le financement ? Contactez-nous ! 

Comment mesurer le bien-être au travail ?

Afin d’augmenter la qualité de vie au travail, plusieurs méthodes existent pour la mesurer.

Deux principaux outils vous aideront :

  • Les enquêtes annuelles. Elles évaluent à l’instant T le bien-être au travail de manière générale. Néanmoins, réaliser ce sondage QVT une fois par an ne suffit pas pour jauger de manière efficace les attentes des salariés français.
  • Le Net Promoter Score (NPS), un indicateur lié à l’engagement des collaborateurs. Posez cette question plusieurs fois par an : » Recommanderiez-vous votre entreprise comme une entreprise où il fait bon travailler ? » Ils donnent ensuite une note entre 0 et 10. Cependant, cet indicateur reste flou et peu précis sur cette notion d’engagement.
 
De nouveaux outils plus agiles font leur apparition pour mesurer de manière plus efficace la qualité de vie au travail. En plus de ces outils, la DRH possède également des KPI assez révélateurs comme le taux de turn-over.

Chief Hapiness manager : l'émergence d'un nouveau métier

Parmi les nouveaux métiers, on retrouve celui de chief happiness manager ou responsable du bonheur au travail. Ce dernier puise son origine dans la firme Google au début des années 2000. Aujourd’hui, sa mission principale est de rendre les salariés heureux au travail. Un peu utopiste ? Non pas tellement, son rôle est d’introduire une culture du travail positive et d’améliorer les relations internes.

Pour ce faire, il organise des activités en équipe, il communique une certaine joie de vivre et une bonne humeur. Le CHO s’adapte à la personnalité de chacun pour instaurer un dialogue. Il suit généralement une formation en gestion des ressources humaines.

Vous pouvez désigner en supplément un responsable de la prévention des risques professionnels. Il pourra ainsi recueillir le ressenti des salariés et leur apporter des solutions pour de meilleures conditions de travail.

En résumé...

Améliorer la qualité de vie de vos salariés favorise non seulement leur épanouissement, mais également la prospérité de votre entreprise. Pour y voir plus clair, vous pouvez en parallèle vous rapprocher de vos partenaires sociaux et du CSE (le remplaçant du CHSCT).

Découvrir nos formations

Nos formations sont éligibles à 100% au CPF. Vous pouvez donc vous former avec un coût à votre charge de 0€ !

Suis-je éligible ?

Bureautique

Langues

Numérique

Management

Nos autres articles

La trousse à outils des ressources humaines
Les outils utilisés par les ressources humaines

Que vous ayez besoin de former un nouveau collaborateur, d’embaucher une nouvelle recrue ou de former votre équipe en interne, Lire la suite

Quel est le rôle des ressources humaines ?
Le rôle des ressources humaines

Tout d’abord, il convient de rappeler qu’il n’y a pas que l’entreprise qui est concernée par les ressources humaines. Toute Lire la suite

Comment valoriser l’investissement des salariés en formation ?
Comment favoriser l'investissement des salariés au travail ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans la formation de leurs salariés. L’idée est de permettre à chacun Lire la suite

La reconnaissance au travail
La reconnaissance au travail

La reconnaissance au travail est une question importante pour plusieurs personnes. En effet, il est important de remercier vos Lire la suite

Le licenciement au travail
Le licenciement au travail

Le licenciement est un état de la relation contractuelle, qui signifie le rompre définitivement par la volonté d'une des parties, Lire la suite

Comment préparer l’accueil d’un alternant en entreprise ?
Préparer l'accueil d'un alternant en entreprise

Vous vous apprêtez à accueillir un nouveau salarié en alternance ? Excellent ! Votre mission à présent est de faire Lire la suite